Banques et FinanceBanques et Finances
A la Une

Marché monétaire: le Cameroun lève une enveloppe de 28 milliards

Dans le cadre de cette opération de 2 ans de maturité au taux d’intérêt de 3,4%, le pays est resté dans le sillage de sa politique d’endettement qui vise à capter les financements sur le marché des capitaux à des taux les plus bas.

L’opération qui s’est déroulée auprès des 21 banques et établissements financiers agrée comme spécialistes en valeur du Trésor (SVT) par le Minfi, n’a pas permis de mobiliser tout le montant escompté. Les investisseurs n’ayant proposé que 30,1 milliards de FCAF au pays. Sur ce montant, le trésor public camerounais n’a retenu que 28 milliards de FCFA apprend-on d’un communiqué officiel du ministère des finances.

Lire aussi : Le Cameroun cherche 25 milliards sur le marché monétaire

De bonnes sources, ce « refus » de capter une enveloppe de 2 milliards supplémentaire visait à maintenir le pays dans le sillage de sa politique d’endettement qui vise à capter les financements sur le marché des capitaux à des taux les plus bas. « La courbe de taux de l’endettement de l’Etat est également bien suivie de sorte qu’elle ne s’étende pas trop. Le Cameroun est aujourd’hui le seul pays au sud du Sahara qui s’endette encore à des taux d’intérêt de moins de 3 % pour les titres de courte maturité et de moins de 7 % pour les maturités longues » expliquait au mois de juin dernier, Sylvester Moh Tangongho, Directeur général du trésor et de la coopération Financière monétaire (Dgtcfm) au Minfi. Selon les données de la Cellule de règlement et de conservation des titres (Crct) de la Beac, le Cameroun lève des montants à des taux largement en dessous de la moyenne Cemac. Ceux-ci étaient de 2,80% au 2e trimestre 2020, en hausse de 40 points par rapport à la même période il y’a un an, contre 5% en moyenne en zone Cemac. Les emprunts à plus d’un an sont passés de 4,85% au 2e trimestre 2019 à 5,78% un an plus tard.

Lire aussi : Marché monétaire : le Cameroun émet des titres à 10 ans de maturité pour lever 35 milliards

Cette mobilisation rentre dans le cadre de la campagne du Cameroun pour le 4e trimestre sur le marché des capitaux. Campagne à l’issus de laquelle le pays projette mobiliser un montant global de 180 milliards de FCFA dont 120 milliards au moyen d’émissions de titres publics de long terme. Si l’opération du 4e trimestre est bouclée à 100% le Cameroun aura mobilisé plus de 700 milliards en une année. Une grande première depuis le lancement en 2011 de ce marché.

Lire aussi : Marché monétaire : le Cameroun veut lever 35 milliards

Abonnement sur la page Twitter

Le plus récent

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer