A la UneBusiness

Enseignement secondaire : Orange Cameroun écartée du paiement numérique des frais de scolarité

L’opérateur de téléphonie mobile ne figure plus parmi les opérateurs sélectionnés en vue du paiement par voie électronique des frais de scolarité dans les établissements d’enseignement secondaire publics.

Pour le compte de la rentrée scolaire 2019/2020, les parents, les tuteurs et les élèves ne devront plus effectuer le paiement numérique des frais de scolarité chez Orange Cameroun« Aucun paiement ne devra plus être fait » auprès la filiale au Cameroun du groupe de télécommunication français Orange, informe dans un communiqué la ministre des Enseignements Secondaires (Minesec), PaulineNalova Lyonga. L’entreprise de téléphonie mobile est « appelé à accomplir d’autres taches » avec le Minesec, apprend-on.


>> Lire aussi – Examens officiels : dénonciations de marchandage des résultats entre l’OBC et Orange


A l’exception d’Orange,  le gouvernement a renouvelé le contrat des 03 autres entreprises sélectionnées l’année précédente. Il s’agit de MTN CamerounCampost et Express Union. Comme nouvel opérateur de la collecte des frais de scolarité, l’on note entrée  de la filiale camerounaise du groupe bancaire nigérian United Bank of Africa (UBA).

Lancé en juin 2018, le paiement des frais de scolarité par voie électronique vise à assurer une meilleure traçabilité et une sécurisation des fonds. Ce nouveau mode de paiement a l’intention d’améliorer la transparence dans la collecte des frais de scolarité par les établissements secondaires. Mais également de réduire les longues files d’attente devant les intendances au sein des établissements publics. Cependant, il faut tout de même noter que ce mode de paiement présente des défis en zone rurale où  les populations en plus d’avoir du mal à s’adapter aux TIC, elles ont un accès limité au réseau Internet.  Selon un rapport du  ministère des Postes et Télécommunications (Minpostel) sur les télécoms au Cameroun, le taux de pénétration de la téléphonie mobile dans le pays est de 83% en 2016. Soit quelques 17% de personnes qui restent en marge de cet outil de communication.


>> Lire aussi – Inscriptions aux examens officiels : Bataille autour d’un marché de plus d’un milliard de FCFA


Il faut préciser que paiement des frais exigibles pour le compte de l’année scolaire 2019/2020 débute le lundi 05 août 2019 sur l’ensemble du territoire national. Par ailleurs, la rentrée scolaire, elle, débute le 2 septembre 2019 et s’achève le 31 juillet 2020.

La Rédaction EcoMatin

Abonnez-vous à notre lettre d'information

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à notre newsletter

Afficher plus

Articles Liés

Close

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité. Merci pour votre compréhension!