Business

Grande distribution: la grande enseigne Orca se donne plus de visibilité

Elle vient de s’installer au quartier Mfandena à Yaoundé, en face du stade Omnisports, grâce à un financement de 6 milliards de FCFA d’Afriland First Bank.

C’est un repositionnement stratégique que vient d’opérer l’enseigne de grande distribution Orca dans la ville de Yaoundé. Son magasin qui était jusque-là situé au quartier Mvog-Mbi a pris ses quartiers à Mfandena, en face du stade Omnisports de Yaoundé, l’un des sites qui devra abriter les rencontres de la coupe d’Afrique des nations de football masculin que le Cameroun recevra en 2019. Outre la clientèle spécifique qu’elle pourrait attirer lors de cette compétition internationale on pourrait également considérer celle des autres nations africaines participant à cette compétition. Mais, de manière générale, ce repositionnement de l’enseigne Orca lui donne plus de visibilité. En effet, étendu sur une surface de 20 000 m², le grand magasin qui offre divers produits d’aménagement intérieur est un gigantesque bâtiment de plusieurs niveaux, au cœur même de la ville de Yaoundé. Il s’agit d’un site qui offre une grande visibilité à la marque ORCA, surtout que la fréquentation ici, précise-t-on, ne sera pas uniquement l’apanage de la seule élite, mais les consommateurs de tous bords y trouveront leur compte, grâce à un éventail diversifié de produits de maison notamment, l’ameublement (salons, bureaux, salles à manger, chambres à coucher, jardins etc.), vaisselle, produits d’entretien et autres.

La présence de ce magasin au quartier populaire de Mfandena Omnisports à Yaoundé, indique-t-on, répond à une attente de la clientèle qui a sollicité un espace plus grand, par rapport à celui du quartier Mvog-Mbi qui n’était que de 4 000 m². En effet, ce nouvel espace dont l’investissement est évalué à près de 6 milliards de FCFA, est plus confortable et plus adapté aux besoins de la clientèle, avec en prime, une offre diversifiée de plus de 85 000 références commerciales. Avec ce déménagement, cet espace marchand s’agrandit, mais offre plus d’emplois, avec désormais 92 employés pour son fonctionnement, soit 45 personnels de plus, comparativement à l’ancienne équipe. De manière globale, les magasins ORCA implantés dans les deux grandes métropoles camerounaises, Douala et Yaoundé emploient plus de 200 personnes permanentes à côté des 45 sous-traitants qui soutiennent l’activité de la maison. En rappel, la délocalisation de l’enseigne de grande distribution Orca à Yaoundé a été rendue possible grâce à un investissement de 06 milliards de FCFA de la banque Afriland First Bank. Pour Hayssam El Jammal, président-directeur général d’Orca,  qui s’exprimait lors de son inauguration, le 28 septembre dernier à Yaoundé, cette enseigne a plus de chance de réussir au Cameroun car, le pays « dispose de plusieurs grandes villes comme Bamenda, Kribi, Douala, Yaoundé, etc. Ce qui n’est pas le cas dans certains autres pays, comme en Côte d’Ivoire où il n’y a qu’Abidjan ou au Sénégal avec Dakar ».

Avant d’ajouter que « cet espace offre beaucoup plus de choix sur les meubles et sur les articles de maison entre autre. L’idée est de proposer aux consommateurs, la possibilité d’équiper entièrement leurs maisons, bureaux, jardins en marge d’autres loisirs tels le sport, le camping etc. » Pour sa part,  Alphonse Nafack, l’administrateur directeur général d’Afriland First Bank pense que « ce projet est un atout économique et social indéniable, ceci au regard des réponses qu’il apporte en matière d’équipements, mais surtout dans la création d’emplois et de richesses ». Pendant que Luc Magloire Mbarga Atangana, le ministre du Commerce voit à l’avènement de cette nouvelle enseigne, une marque de  l’attractivité du Cameroun pour l’investissement.

Repositionnement stratégique

La concurrence s’annonce donc rude entre l’enseigne de distribution Orca et les d’autres acteurs opérant dans la grande distribution à Yaoundé. Avec le repositionnement spatial d’Orca, cette concurrence fera rage dans le secteur de l’ameublement. Comme l’expliquait Hayssam El Jammal, président-directeur général d’Orca, lors de l’inauguration officielle de cette enseigne, « cet espace offre beaucoup plus de choix sur les meubles et sur les articles de maison entre autres. L’idée est de proposer aux consommateurs, la possibilité d’équiper entièrement leurs maisons, bureaux, jardins en marge d’autres loisirs tels le sport, le camping etc. ». Ce domaine de était déjà disputé à Yaoundé entre des enseignes comme Lifemate, Vision Confort et Espace Landmark. Avec l’avènement du nouvel espace commercial d’Orca à Yaoundé, cette enseigne marque un point de plus par rapport à ses concurrents dans la grande distribution de l’ameublement.

Mais sur une vue plus large, comme l’a indiqué le ministre du Commerce, Luc Magloire Mbarga Atangana, le nouveau centre commercial Orca de Yaoundé avec le projet de société du président Paul Biya qui vise la modernisation des structures de distribution. Il s’agit de stimuler la croissance par la consommation des ménages et la promotion du produire et du consommer camerounais. L’objectif étant, in fine, de lutter contre le chômage et la pauvreté. La marque implémente ainsi la politique gouvernementale de développement des activités commerciales pour contribuer au développement du Cameroun, non seulement par une lutte contre le chômage mais également à travers l’offre de produits de bonne qualité et accessible à toutes les bourses. Toutefois et, dans sa ligne de défense du « Made in Cameroon », le PDG de ORCA a été invité par le ministre du Commerce, à accorder une place de choix dans ses rayons, à tous les produits issus du secteur manufacturier local qui satisfont aux exigences de qualité requises. « Avec 85 000 références commerciales, on est en droit de dire qu’il s’agit d’une grande réalisation dans le secteur du commerce en général et le segment de la grande distribution en particulier. C’est en tout cas une aubaine pour les consommateurs », pense le ministre du Commerce, Luc Magloire Mbarga Atangana. Ainsi donc, la marque ORCA poursuit  sa contribution, de manière substantielle, au développement économique du Cameroun.

Installée au Cameroun depuis 2008, la chaine ORCA comprend 25 grands magasins répartis dans 18 pays africains. Un vingt sixième est en chantier à Douala. La livraison des travaux de construction de ce site est prévue dans deux ans, sur une surface évaluée à 25 000 m² pour un coût d’investissement d’environ 6,5 milliards de FCFA. L’imposante surface de Yaoundé résulte de la collaboration fructueuse entre ORCA et la banque Afriland First Bank qui a accompagné la marque dans son projet. Avec ORCA au Cameroun, il est question d’entrer définitivement dans la mouvance des grandes opportunités pour les consommateurs.

A l’abri des ennuis du trajet présidentiel 

Le déménagement de la grande enseigne Orca dans la ville de Yaoundé est donc stratégique à plus d’un titre. Au-delà de la visibilité, avec une surface de 20 000 m² qu’elle occupe désormais au quartier Mfandena, en lieu et place des 4 000 m2 du quartier Mvog-Mbi, tout comme le repositionnement vis-à-vis de ses concurrents du secteur de l’ameublement, le déménagement de la grande enseigne Orca la met à l’abri des fermetures intempestives liées au passage du cortège présidentiel. En effet, comme beaucoup d’autres enseignes situées sur l’axe présidentiel dans la ville de Yaoundé, notamment Casino, Moulin de France, Santa Lucia, Mahima, etc., celles-ci paient le prix fort de la sécurité présidentielle.

En effet, elles sont systématiquement fermées à  chaque passage du cortège présidentiel. Et, ce désagrément peut durer plusieurs jours lors des grands événements. Ce qui cause un sérieux manque à  gagner à ces enseignes de grande distribution. Même si les pertes enregistrées par ces enseignes de grande distribution ne sont toujours pas publiées, il reste évident que ce n’est pas de gaité de cœur que celles-ci sont souvent obligées de fermer leurs portes, une fois un cortège présidentiel annoncé. Avec la délocalisation du magasin Orca, de Mvog-Mbi pour le quartier Mfandena, cette enseigne de grande distribution échappe désormais à cette situation. Installée au Cameroun depuis 2008, la chaine ORCA qui comprend 25 grands magasins répartis dans 18 pays africains poursuit donc son implantation spatiale. L’on annonce d’ailleurs un vingt sixième magasin en chantier dans la ville de Douala. Sa livraison est prévue dans deux ans, sur une surface évaluée à 25 000 m² pour un coût d’investissement d’environ 6,5 milliards de FCFA.

Le nouvel espace commercial de la ville a bénéficié de l’appui d’Afriland First Bank qui a accompagné la marque Orca dans son projet. Avec ORCA au Cameroun, informe-t-on. Ce qui mérite les remerciements du PDG d’Orca qui, lors de l’inauguration du nouvel espace a tenu à « remercier le gouvernement camerounais avec tous les partenaires qui ne cessent de nous soutenir dans nos projets, car il est difficile de réaliser un tel investissement sans un accompagnement conséquent. Nous pensons à Afriland First Bank qui nous a aidés à réaliser ce joyau architectural. C’est une banque camerounaise qui a cru en notre projet. Nous la remercions pour son accompagnement que nous espérons pérenne ».

La Rédaction EcoMatin

Mots clés
Afficher plus

Articles Liés

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité. Merci pour votre compréhension!