Le club des éditorialistes de EcoMatin

Xavier Messe
Kagame est fort…

Kagame est fort. Il est même très fort ! Il fait de la France ce qu’il veut. Il obtient d’elle ce veut aussi. 

 Il avait chassé du stade Amahoro de Kigali un envoyé spécial du Quai d’Orsay et M. Pons, alors ambassadeur de France au RwandaLes deux diplomates prenaient part aux

manifestations commémorant le génocide rwandais. Kagame prononçant son discours de circonstance, il les avait repérés dans l’assistance. Se retournant vers eux, il leur dit ceci: « Vous n’êtes pas les bienvenus ici… vous avez armé les génocidaires… » 

Les Français se retirèrent la queue entre les jambes. La France n’a jamais été capable de parler fort aux Rwandais pour leur prouver son non implication au génocide. Les révélations du juge Brugère, les écrits de Pierre Péan ou celles de Charles Onana n’ont servi à rien pour la manifestation de la vérité.

 Aujourd’hui, la diplomatie fébrile de la France a encore baissé la culotte face au Rwanda. Elle a choisi d’humilier une digne québécoise francophone, d’origine haïtienne francophone, pour plaire à un Rwanda anglophone.

 Si c’est cela la diplomatie française, Macron fait pleurer de Gaule dans sa tombe. Et si Michel Jobert revenait… la France retrouverait sa grandeur et son respect d’antan. Dommage !

Abonnez-vous à notre lettre d'information

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à notre newsletter

Rejoignez 1 autre abonné

Afficher plus

Articles Liés

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité. Merci pour votre compréhension!