A la UneBusiness

APE : plus 2,6 milliards FCFA de pertes

C’est ce qui ressort de la 19ème session du Comité en charge du suivi de la mise en œuvre de l’APE tenu à Yaoundé le 25 février.

Entre le 4 août 2016 et le 25 février 2018, le Cameroun a perdu des recettes douanières de l’ordre de 2,6 milliards de FCFA, du fait de la mise en œuvre de l’Accord de partenariat économique (APE) qui le lie à l’Union européenne (UE). C’est ce qui ressort de la 19ème session du Comité en charge du suivi de la mise en œuvre de l’APE tenu à Yaoundé le 25 février.

A fin février 2018, le Cameroun a perdu 676,5 millions FCFA de recettes pour les produits du groupe 2 tels que le marbre, les intrants pour industries alimentaires, groupes électrogènes, véhicules automobiles pour le transport des marchandises : remorques et semi-remorques, brouettes et les accessoires de véhicules (pare-chocs, ceintures, freins, roues, embrayages). Au 25 février 2018, l’on a un total global de 2755 déclarations d’importations ayant bénéficié de la préférence de l’UE pour une valeur de 95,2 milliards FCFA.

Ratifié par le Cameroun en juillet 2014, l’APE est opérationnel depuis le 4 août 2016. Depuis ce temps, les 1760 produits européens concernés par la suppression des barrières douanières peuvent accéder au pays en bénéficiant d’un abattement douanier de 25%, chaque année. Les produits européens concernés par l’APE seront libres d’accès, dès 2020. En 2018, une autre catégorie d’articles européens s’ajoutera à la liste des exonérations, puis une troisième à partir de 2021.

Mots clés
Afficher plus

Articles Liés

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité. Merci pour votre compréhension!