Politiques Publiques

Communauté portuaire : Kribi et Limbe intègrent « Port synthèse »

La 37ème session des travaux de la communauté portuaire nationale s'est déroulée à Douala ce mardi 11 décembre 2018 sous la présidence de Cyrus Ngo'o, le Directeur général du port autonome de Douala, le président de "Port synthèse" dont le budget 2019 a été adopté à près de 400.000.000 de FCFA.

L’appellation « Communauté portuaire de Douala » est désormais désuète. On parlera désormais de « Communauté portuaire nationale ». Cause, les ports autonomes de Kribi et de Limbe ont intégré sur instruction du gouvernement, la communauté portuaire de Douala regroupant jusqu’ici des acteurs essentiellement actifs sur la place portuaire de Douala.


>> Lire aussi – Port de Kribi : les formalités pour l’extension se mettent progressivement en place


Kribi et Limbe font ainsi leur entrée au sein de « Port synthèse« , la grande famille portuaire dont les principaux objectifs et missions consistaient exclusivement à « assurer la notoriété et la promotion de la place portuaire de Douala, améliorer les conditions de fonctionnement et d’exploitation du Port, promouvoir les services portuaires et défendre les intérêts des membres« . Lors d’une tournée de travail dans la capitale économique le 20 juin 2018, le Ministre des transports Jean Ernest Ngalle Bibehe invitait Cyrus Ngo’o, le Directeur général du Port autonome de Douala à  » travailler en complémentarité avec les autres places portuaires« . Kribi, notamment. « Aujourd’hui, on ne parle plus de compétition entre les ports, mais bel et bien entre les pays. Nous sommes en train de construire une synergie de travail de tous les ports du Cameroun. Nous avons donc pensé que c’est le moment d’officialiser la communauté portuaire comme une entité nationale« , indique Onana Lin Ndoh. Qui précise : « La grande officialisation de cette intégration se fera manifestement lors de l’Assemblée générale de la prochaine Communauté portuaire nationale. Mais l’instruction gouvernementale est déjà appliquée dans les faits« . C’est ainsi par exemple que le port autonome de Kribi est associé à toutes les rencontres tripartites entre le Cameroun, le Tchad et la République centrafricaine. Ou encore dans les concertations  concernant les représentations portuaires du Cameroun à N’Djamena au Tchad et à Bangui en République centrafricaine, respectivement opérationnelles depuis décembre 2017 et février 2018. A la grande satisfaction de Patrice Melom, le Directeur général du port autonome de Kribi. Qui réagit instamment après cette importante décision : « nous sommes une jeune place portuaire. Il est important pour nous d’intégrer la communauté parce que nous devons nous améliorer sur tous les plans possibles. Nous avons beaucoup à apprendre« .


>> Lire aussi – Le port d’Anvers en pole position au terminal polyvalent du port de Kribi


L’apprentissage des deux nouveaux membres se fera d’ailleurs séance tenante à l’occasion de la 37ème session du conseil de la Communauté portuaire, présidée par Cyrus Ngo’o, Directeur général du Port autonome de Douala (Pad) et président de Port-Synthèse. Session à laquelle ont participé le port autonome de Kribi (Pak) et Limbe (Pal). L’adoption du principe d’extension de Port-Synthèse à toutes les places portuaires du Cameroun sera l’une des résolutions issues des travaux de cette 37ème session. Autre résolutions, l’approbation du programme d’actions de Port-Synthèse pour 2019. Programme d’action adossé sur un budget prévisionnel de près de 400.000.000 de FCFA. Plusieurs actions en perspective: descentes sur les corridors, organisation d’un 3e forum tripartite Rca-Tchad-Cameroun à Bangui, saisine de dénonciation auprès du ministre des Transports portant sur « les actions de mauvaise gouvernance des agents dits de sécurité routière », qui renchérit Onana Lin Ndoh « ternissent l’image des corridors nationaux ».

Membres du Port synthèse

– PORT AUTONOME DE DOUALA- DIRECTION GENERALE DES DOUANES

– GROUPE CAMEROON SHIPPING LINES

– SYNDICAT DES TRANSITAIRES ET COMMISSIONNAIRES AGREES EN DOUANES (SYNTRAC)
– LE GROUPEMENT PROFRESSIONNEL DES ACCONIERS DU CAMEROUN (GPAC)

– UNION DES CONSIGNATAIRES ET DES ARMATEURS DU CAMEROUN
LA CHAMBRE DE COMMERCE D’INDUSTRIE DES MINES ET DE L’ARTISANAT(CCIMAC)

– OFFICE NATIONAL DES ZONES FRANCHES INDUSTRIELLES (ONZFI)

– CAMRAIL

– SYNDICAT DES TRANSPORTEURS ROUTIERS

– COMMUNAUTE URBAINE DE DOUALA

– GICAM

– DIRECTION DES AFFAIRES MARITIMES ET DES VOIES NAVIGABLES

– MISSION D’AMENAGEMENT ET DE GESTION DES ZONES INDUSTRIELLES

– CHANTIER NAVAL ET INDUSTRIEL DU CAMEROUN (CNIC)

– GUICHET UNIQUE DES OPERATIONS DU COMMERCE EXTERIEUR

– ASCOMA

– ALUCAM

– AFRIPORT

– CAPAO ET PARTNERS

– SECUMAR OROPEX CAMEROUN

– GROUPE 2M

– COMITE FAL

– BUREAU DE GESTION DE FRET TERRESTRE

– PORT AUTONOME DE KRIBI

– PORT AUTONOME DE DE LIMBE

La Rédaction EcoMatin

Abonnez-vous à notre lettre d'information

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à notre newsletter

Afficher plus

Articles Liés

Close

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité. Merci pour votre compréhension!