Conjoncture

Route Ebolowa-Akom II-Kribi: Nganou Djoumessi, entre Chine et Japon

Après avoir sollicité en 2018, un financement japonais dans la poursuite et la concrétisation de ce projet, le ministre des Travaux publics est en pourparlers avec une forte délégation d'hommes d'affaires chinois, actuellement en séjour sur le sol camerounais.

Principal enjeu de cette visite, obtenir la signature d’un Memorandum of understanding avec Yaoundé, alors que la piste nippone était en cours d’exploration. Le 17 septembre 2018, le ministre des Travaux publics, Emmanuel Nganou Djoumessi recevait Kunio Okamura, l’Ambassadeur du Japon au Cameroun. Au centre de la rencontre entre les deux hommes, le financement  des projets routiers Ebolowa-Akom II- Kribi et Ring Road. Rencontre au terme de laquelle la partie nippone a manifesté  sa détermination à accompagner le Cameroun dans ses projets de développement. D’après Kunio Okamura, « les requêtes de financements des projets d’infrastructures routières du Cameroun continueront d’être favorablement traitées par les autorités japonaises ».

Alors que la piste japonaise semblait la plus sérieuse pour le financement de ce projet. Une délégation chinoise séjourne depuis le 2 mars au Cameroun. 11 administrateurs, techniciens et experts de la China Railways Construction 25th Bureau Group Ltd. dans l’optique de la faisabilité de ce projet.  Délégation conduite par Hao Xiaofan, vice-Directeur général de cette entreprise de l’Empire du milieu. La venue de ces opérateurs économiques a été facilitée sur le plan local par Parfait Gwodock Kwang, partenaire de China railways construction 25th Bureau Group Ltd, et Directeur général de African Strategic Business And Investment Consulting SARL, et Madame Liu, la présidente de la Chambre de commerce chinoise au Cameroun.

l’équipe dirigée par Hao Xiaofan aurait déjà, selon des indiscrétions tirées à bonne source, les faveurs de la présidence  de la République camerounaise, désormais frileuse à conclure un financement intégral japonais dans la mise en œuvre de cet important projet

Dans l’agenda de la délégation chinoise, plusieurs audiences avec les autorités camerounaises, le ministre des Travaux publics notamment. Parfait Gwodock Kwang définit les attentes au terme de la visite de travail des responsables de China Railways Construction 25th Bureau Group Ltd: « nous allons rencontrer les autorités camerounaises afin de leur présenter les offres techniques et financières. Nous souhaitons également obtenir la signature d’un mémorandum of Understanding. Ce qui nous permettra d’aller négocier les financements en Chine ». L’arrivée de ces opérateurs économiques de l’Empire du milieu sonne ainsi le glas de la démarche entreprise il y a seulement 6 mois par le ministre des Travaux publics. Avec l’entregent de Parfait Gwodock Kwang et Madame Liu, la présidente de la Chambre de commerce chinoise au Cameroun. Le Directeur général de African strategic business and investment consulting SARL, l’équipe dirigée par Hao Xiaofan aurait déjà, selon des indiscrétions tirées à bonne source, les faveurs de la présidence  de la République camerounaise, désormais frileuse à conclure un financement intégral japonais dans la mise en œuvre de cet important projet. Les concertations entre la délégation chinoise et les autorités camerounaises porteront également sur l’axe Ebolowa-Efoulan- Mbango.

La route Ebolowa-Akom II-Kribi est composée de plusieurs tronçons, dont Ebolowa-Akom II, long de 83,19 km et Akom II-Kribi long de 85,38km. Les tronçons 3 et 4 allant de Kribi à Campo (73,57 km) et Campo-Dipikar (20 km) ont déjà été réceptionnés depuis 2014. Désormais très attendu, le bitumage des tronçons 1 et 2.

La Rédaction EcoMatin

Abonnez-vous à notre lettre d'information

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à notre newsletter

Mots clés
Afficher plus

Articles Liés

Close

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité. Merci pour votre compréhension!