A la UneBanques et Finances

Ecobank se refinance à hauteur de près de 110 milliards de FCFA

Sa maison-mère, EcobankTransnational Incorporated vient d’annoncer la finalisation d’un emprunt syndiqué de 200 millions de dollars Us avec pour arrangeur la Deutsche Bank.

Il y a donc de belles perspectives auprès du groupe Ecobank. Sa maison-mère, Ecobank Transnational Incorporated (ETI), basée à Lomé a annoncé le 27 décembre 2018, la finalisation d’un emprunt syndiqué de 200 millions de dollars Us, soit environ 110 milliards de FCFA avec pour arrangeur la Deutsche Bank. L’emprunt qui devra être remboursé en novembre 2019, précise-t-on, a été sursouscrit pour un montant de 268,5 millions USD, ETI faisant passer le mandat d’arrangeur de Deutsche Bank de 150 millions USD à 200 millions USD. Ce financement vient en appui de l’objectif d’ETI de maintenir une base de financement diversifiée et un accès solide au marché. En rappel, au 30 septembre 2018, la filiale camerounaise d’ETI avait enregistré un bénéfice avant impôts de 17,1 millions de dollars, ce qui représente un résultat net de 16,7 millions de dollars, soit près de 9,3 milliards de FCFA. Avec cette performance, Ecobank Cameroun devenait la 2ème filiale la plus rentable de ce groupe bancaire sur les 18 filiales que compte la zone Central, Eastern and Southern Africa (CESA) ; lesquelles entités ont globalement enregistré un résultat avant impôts estimé à 71,4 millions de dollars, soit environ 41,3 milliards de FCFA.

Seule la filiale zimbabwéenne d’Ecobank est plus rentable que celle du Cameroun, avec un résultat brut avant impôts de 37,4 millions de dollars (près de 21,5 milliards de FCFA), soit plus de 50% du bénéfice global avant impôts de l’ensemble des filiales de la zone CESA.

Seule la filiale zimbabwéenne d’Ecobank est plus rentable que celle du Cameroun, avec un résultat brut avant impôts de 37,4 millions de dollars (près de 21,5 milliards de FCFA), soit plus de 50% du bénéfice global avant impôts de l’ensemble des filiales de la zone CESA. Selon l’architecture managériale d’ETI, la zone CESA regroupe les filiales du groupe au Cameroun, au Tchad, en République centrafricaine, au Congo Brazzaville, au Gabon, en Guinée équatoriale, à Sao Tomé-et-Principe, au Kenya, au Rwanda, au Burundi, en Ouganda, en Tanzanie, au Soudan du Sud, en RD Congo, au Zimbabwe, en Zambie, au Malawi et au Mozambique. Créée à Lomé, Togo, ETI est le principal groupe bancaire régional indépendant panafricain. Ce Groupe est présent dans 36 pays africains, à savoir : Afrique du Sud, Angola, Bénin, Burkina Faso, Burundi, Cameroun, Cap-Vert, Congo (Brazzaville), Congo (République démocratique), Côte d’Ivoire, Ethiopie, Gabon, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée-Bissau, Guinée Équatoriale, Kenya, Libéria, Malawi, Mali, Mozambique, Niger, Nigeria, Ouganda, République Centrafricaine, Rwanda, Sao Tomé et Principe, Sénégal, Sierra Leone, Soudan du Sud, Tanzanie, Tchad, Togo, Zambie, Zimbabwe.

Le Groupe Ecobank est également représenté en France par le biais de sa filiale EBI S.A. à Paris. ETI a des bureaux de représentation à Dubaï, aux Émirats arabes Unis, à Londres au Royaume-Uni et à Pékin en Chine. Il emploie plus de 20 000 personnes, ressortissants de 40 pays dans plus de 1 200 agences et bureaux. Ecobank est une banque universelle offrant des produits et services de la banque de grande clientèle, banque de détail, banque d’investissement et des services monétiques aux gouvernements, aux institutions financières, aux sociétés multinationales, aux organisations internationales, aux petites, moyennes et micro entreprises ainsi qu’aux particuliers.

La Rédaction EcoMatin

Abonnez-vous à notre lettre d'information

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à notre newsletter

Mots clés
Afficher plus

Articles Liés

Close

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité. Merci pour votre compréhension!