A la UneBusiness

Scandale du « riz ballon »: guerre ouverte entre Celestin Tawamba et Evariste HELLE

Célestin Tawamba, Président directeur général du groupe Cadyst Consumer, producteur de la marque "La Pasta" est accusé par Evariste ELLE producteur de la marque "Broli" de manifester un "silence coupable et complice", et même qualifié de "manipulateur mauvais perdant". Justifiant ainsi sa sortie du Gicam dont Célestin Tawamba est Président. Evocation d'une rivalité pour le contrôle d'un secteur à gros enjeux.

Cette sortie de Célestin Tawamba, le Président directeur général de Cadyst Consumer Group, lors de l’incendie survenu à l’usine « Panzani » de Bassa dans la nuit du 16 au 17 novembre 2018, marque certainement le début d’une controverse dans le secteur de la production des pâtes alimentaires au Cameroun :  » le lancement de La Pasta Gold était prévu ce samedi 17 novembre 2018. Curieusement aux alentours de 1h du matin, un incendie s’est déclaré dans l’un des entrepôts de Panzani Cameroun…« . Entre les lignes, il apparaît clairement des soupçons criminels après cette catastrophe. Le verdict de l’enquête en cours est d’ailleurs très attendu au moment où une autre polémique affolait littéralement les réseaux sociaux et le secteur de l’importation du riz.


>> Lire aussi – Incendies d’usines : que se passe-t-il à Douala ?


Une vidéo abondamment partagée de l’homme politique, Jean Marc Ngoss, montrait en effet du riz de marque  » Broli » et « Armanti » fait à base de….. »Matière plastique« . D’où la naissance du nom sarcastique de « Riz ballon ». Ce qui a suscité une sortie énergétique de l’entreprise Africa Food Manufacture (Afm), entreprise productrice des marques « Broli » et « Armanti » et dirigée par Evariste ELLE: « des campagnes récurrentes de dénigrement de notre entreprise…..à la solde d’intérêts inavoués et malveillants, écument les réseaux sociaux dans le but manifeste d’altérer durablement l’image de marque de nos produits…..De tels procédés déloyaux sont préjudiciables et ruineux pour notre économie dans son ensemble….« .


>> Lire aussi – Polémique sur le riz Broli : Jean Marc Ngoss et Delor Magellan Kamgaing trainés en justice


L’affaire  » Broli  » et « Armanti » est d’ailleurs allée au-delà des intérêts sectoriels. Provoquant une rencontre entre les responsables d’Afm et Magloire Mbarga Atangana, le Ministre du commerce. Rencontre déroulée le 3 janvier 2019 et sanctionnée par de nouvelles rassurantes sur les produits « Broli » et « Armanti« , selon Magloire Mbarga Atangana: « En l’état, il n y’a aucun élément objectif qui puisse nous emmener à penser que le riz incriminé est un faux riz. Rien d’anormal n’a été relevé. Nous voulons dire que le riz incriminé nous apparait propre à la consommation humaine…..« .

Après une déferlante de réactions dans les réseaux sociaux, dans la presse, le secteur des importateurs de pâtes alimentaires et du riz et même des gardiens des normes et de la qualité des produits importés, suivie d’une plainte contre Jean Marc Ngoss et Magellan Kamseu Kamgaing, le Président de la Ligue camerounaise de consommateurs (Lcc), Evariste ELLE n’en démord pas. Sa structure a décidé, par une correspondance signée de lui, de « résilier son adhésion » au sein du Groupement inter patronal du Cameroun (Gicam), dont Célestin Tawamba est le Président: « ….Nous retirons notre adhésion au sein de ce groupement aussi longtemps que sa destinée sera entre de telles mains« , énonce le communiqué.


>> Lire aussi – Affaire riz en plastique: le ministre du Commerce valide la conformité du riz de marque « Broli »


Le Gicam « avec regret« , réagit dans une correspondance incidente signée par Alain Blaise Batongue, son Secrétaire exécutif, le 9 janvier 2019 : « nous souhaitons rappeler que par le passé et comme vous devrez vous en souvenir, une suite a toujours été donnée à vos requêtes dont certaines ont nécessité notre investissement personnel« . Alain Blaise Batongue cite pour mémoire : « un dossier ……au Ministère du commerce sur les huiles végétales……Un dossier au Consulat général de France dont l’issue favorable avait donné lieu à des remerciements de votre part…. ».

Davantage, Evariste ELLE accuse : « En effet, depuis quelques mois, notre entreprise (AFM), membre du groupement est la cible de plusieurs campagnes de diffamation et de manipulation orchestrées par un acteur mauvais-perdant, dont la seule stratégie se résume à l’hégémonie quasi-monopolisée…..Monsieur le Président, votre silence aussi complice que coupable a fini de nous convaincre de ce que nos intérêts au sein de ce groupement n’étaient plus liés et par ricochet, celui des 600 emplois directs que nous avons jusqu’ici créés« .

Ce chassé-croisé d’arguments offensifs et défensifs cache pourtant une guerre entre gros intérêts économiques dans le secteur des pâtes alimentaires

Alain Blaise Batongue : « ….il nous plait de relever que nous n’avons nullement été saisis d’une quelconque demande d’intervention de votre part au cours de ces derniers mois sur quelque dossier que ce soit…. ». Tout en tempérant: « … restant disposés à un échange avec vous à tout moment selon votre disponibilité, nous avons bon espoir que votre décision relève d’un malentendu et que vous pourrez la reconsidérer sous peu« .

Il apparaît clairement que les correspondances successives d’Afm pointent un doigt accusateur sur Cadyst consumer group, dont Célestin Tawamba, le Président du Gicam, est propriétaire

Ce chassé-croisé d’arguments offensifs et défensifs cache pourtant une guerre entre gros intérêts économiques dans le secteur des pâtes alimentaires, au-delà de la polémique sur le  » riz en plastique « . Il apparaît clairement que les correspondances successives de Evariste HELE pointent un doigt accusateur sur Cadyst consumer group, dont Célestin Tawamba, le Président du Gicam, est propriétaire.

Ces deux concurrents, qui par communiqués interposés se battent, se disputent en réalité le contrôle d’un juteux marché de commercialisation de pâtes alimentaires, adulés par les consommateurs camerounais.

La Rédaction EcoMatin

Abonnez-vous à notre lettre d'information

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à notre newsletter

Afficher plus

Articles Liés

Close

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité. Merci pour votre compréhension!