A la UneBusiness

Camair-co : pourquoi Garoua est le nouveau hub du Grand Nord

Cette plate-forme aéroportuaire a été inaugurée vendredi 09 aout 2019 par le directeur général Louis Georges Njipendi à l’aéroport international de cette ville pour densifier ses vols dans le septentrion à des prix compétitifs.

Le nouveau directeur général de la Camair-co continue d’essayer de réussir où ses prédécesseurs ont échoué. Apres l’acquisition de nouveaux avions (Embraer CRJ145LR et Bombardier 400) et la réouverture de certaines destinations dans la sous-région notamment Bangui, Louis  Georges Njipendi se lance à la conquête du Grand Nord Cameroun. Dans cette partie du pays, la compagnie aérienne nationale a inauguré vendredi 9 août 2019 sa nouvelle place aéroportuaire (Garouahub). « Nous sommes heureux d’inaugurer ce hub de Garoua, qui s’inscrit dans notre volonté de rester à l’écoute de notre clientèle. Les liaisons qui s’opèrent désormais, contribueront à améliorer les conditions de voyages, faciliter le flux de passagers, mais elles seront également l’occasion pour les touristes ou les voyageurs de découvrir le charme des paysage de cette partie du pays », a déclaré le DG de Camair-co.


>> Lire aussi – Camair-Co réceptionne un nouvel avion de type Boeing 737-500


La décision de faire de Garoua le Hub du septentrion n’est pas le fait du hasard. L’offre actuelle est une réponse adéquate aux sollicitions de la clientèle de cette partie du Cameroun. Nul besoin de rappeler que les difficultés auxquelles font face les populations pour se déplacer entre les trois villes de Garoua, Maroua et Ngaoundéré. Camair-co cible également, à moyen terme, les pays voisins notamment le Tchad, le Nigéria et toujours dans la bande sahélienne le Niger. Certains concitoyens de ces pays ont des affiliations directes avec les communautés camerounaises, auquel s’ajoute le flux important  de voyageurs et de marchandises en provenance ou en direction de ces pays.


>> Lire aussi – Camair-co ouvre de nouveau sa ligne de Bangui


Cependant, apprend-on, des efforts sont encore à déployer aussi bien en termes de flotte, que de fréquences ou de lignes.Camair-co dit travailler dans ce sens pour pouvoir mettre en œuvre une stratégie passant  par la consolidation de la flotte, la modernisation et la mise en place de personnels supplémentaires (mécaniciens, agents de sûreté, pilotes, hôtesses de l’air, etc…). Cette politique ambitieuse permettra à « l’Etoile du Cameroun » de pouvoir augmenter ses capacités et connecter le Hub de  Garoua à Abuja, Kaduna, Kano Maiduguri, Ndjamena et Niamey. « Pour le moment nous allons observer cette densification des vols sur le Grand Nord, renforcer les capacités de l’ensemble de nos équipes et mettre l’accent sur la qualité de service », a indiqué Louis  Georges Njipendi. Les liaisons Garoua-Maroua-Garoua ; Garoua-Ngaoundéré-Garoua et Ngaoundéré-Maroua-Ngaoundéré seront assurées de 15 vols hebdomadaires. Fixé à 37 040 FCFA (aller et retour), les dessertes entre ces trois capitales régionales seront opérées avec les avions MA60Embraer CRJ145LR et Bombardier Q400.

La Rédaction EcoMatin

Abonnez-vous à notre lettre d'information

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à notre newsletter

Afficher plus

Articles Liés

Close

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité. Merci pour votre compréhension!