Business et Entreprises
A la Une

Semaine de l’innovation numérique: la start-up E-waste 3D printer rafle la mise

Le projet de l’étudiant Nervis Tetsop Nzometiah a remporté la première place de la compétition, avec ses imprimantes 3D conçues à partir de déchets électroniques, en vue d’imprimer des masques de protection contre la maladie.

Nervis Tetsop Nzometiah qui vient de la ville de Buea s’en tire avec une récompense d’une valeur totale de 15 000 000 de francs. Dans cette récompense, il bénéficie d’un chèque de dix millions de francs  et de nombreux lots. Le vainqueur bénéficiera également d’un programme de formation d’IBM et intègrera la plateforme de formation de la Tony Elumelu Foundation. Il a été honoré du Prix spécial du président de la République, d’une valeur de 15 millions de francs. Le prix est réparti en un chèque de 10 millions et un accompagnement technique estimé à 5 millions, pour cette seconde édition de la Semaine de l’Innovation Numérique  qui s’est achevée le 28 août 2020. Grâce son imprimante 3D, le jeune promoteur envisage de fabriquer des cache-nez et des masques de protection pour lutter contre la propagation du  Coronavirus.

Ce sont au total 15 entrepreneurs pour leurs projets innovants dans le domaine du numérique qui ont été primés pour cette édition où un accent a été mis sur les projets qui proposent des solutions contre la pandémie du Coronavirus. Parmi les  heureux récipiendaires qui ont  été primés, l’on compte  Swi Innocent Che de Cameroon e-Translate (innovation permettant de traduire les textes du français ou de l’anglais vers des langues locales – Gomala’a, pour la première) et Rodolph Biloa Ngah de BNR Labs (solution d’e-learning permettant de visualiser les théories et mettre en pratiques dans un laboratoire virtuel les enseignements en mathématiques, chimie et physique), occupent respectivement la deuxième et la troisième place.  Ils s’en tirent avec une récompense d’une valeur totale de 10 millions de francs, y compris un chèque de cinq millions de francs.

Lire aussi :  Innovation numérique : les startuppeurs à l’honneur

Mentorat

 Les 12 autres entrepreneurs en compétition sont rentrés chacun avec une récompense d’une valeur d’au moins 2,5 millions de francs. En plus de ces 15 innovateurs primés, 85 autres ayant participé au concours national du meilleur projet TIC de cette année seront admis sur la plateforme de mentorat et de coaching de la Fondation Tony Elumelu.

Le thème de cette semaine de l’innovation et du concours lancée à cette occasion était bien évidement « La jeunesse camerounaise face au défi de l’innovation numérique, en contexte de crise sanitaire » et recadre ainsi le contexte de défis auquel est soumis le numérique depuis quelques temps. La ministre des Télécommunications Minette Libom Li Likeng a par ailleurs précisé que le véritable enjeu ici est non seulement de susciter des vocations dans les TIC, mais aussi et surtout, de créer un environnement propice à l’éclosion et au développement d’entreprises viables dans le secteur du numérique. Elle a également  salué l’appui reçu de la Tony Elumelu Foundation, à savoir l’admission de 100 jeunes dans sa plateforme de mentorat.

Lire aussi :  UBA Cameroun offre ses services numériques à l’université de Douala

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page