A la UneBusiness

Société métropolitaine d’investissement de Douala : recrutement de hauts responsables

L'offre d'emploi relative aux postes de Directeur général, Directeur administratif et financier, Directeur de la production et de l'exploitation et de Directeur de la promotion du marketing et des relations publiques est lancée jusqu'au 13 janvier 2019.

La Société métropolitaine d’investissement de Douala (Smid) est certes déjà viable. Néanmoins, elle cherche ses marques. Les résultats des souscriptions intervenues le 26 juillet 2018 ont précédés l’Assemblée générale déroulée le 17 août. Reste désormais la désignation de quelques responsables dans des postes clés de la toute première société métropolitaine d’investissement de gestion patrimoniale du Cameroun. Qui dispose d’un capital social de  3.469.820.000 FCFA. La Communauté urbaine de Douala (Cud) détenant 798.060.000 FCFA de part financière, 71.480.000 FCFA pour les 6 communes d’arrondissement du Wouri et 275.490.000 FCFA détenus par les entreprises publiques. Les entreprises du secteur privé et les personnes physiques totalisant respectivement 1.054.730.000 FCFA et 1.270.060.000 FCFA  de capital. Rappelons qu’au terme des souscriptions, 5.414.790.000 de FCFA, sur les 10 milliards de FCFA attendus, avaient été collectés. Soit un taux de réalisation de 54%.


>> Lire aussi – Société métropolitaine d’investissement de Douala: bataille pour le poste de Directeur Général


Le défi pressant est celui du parachèvement technique et structurel de cette entité. Une offre internationale d’emploi vient d’ailleurs d’être lancée à l’effet de recruter au profit de la Smid, un Directeur général (Dg), un Directeur administratif et financier (Daf), un Directeur de la promotion du marketing et des relations publiques (Dpmrp) et un Directeur de la production et de l’exploitation (Dpe). Dotés  de missions et responsabilités bien définies dans l’offre internationale d’emploi. Et suivant un profil rigoureusement fixé. Exemple de celles du futur Directeur général dont la principale mission sera de « finaliser la création de l’entreprise, d’en définir la stratégie et d’encadrer les différentes ressources financières, humaines et techniques« . Ce dernier aura également en charge « la création et le pilotage stratégique de l’entreprise, la coordination et la gestion opérationnelle, la gouvernance et la gestion des relations avec les instances décisionnaires« .

D’après le prestataire de services d’intérêts Edc Investment, arrangeur de l’opération de constitution du capital  de la Smid, son taux de rentabilité interne sur une période de 10 ans est évalué à 17,7%

Les trois autres responsables sont respectivement chargés de « coordonner et manager la direction administrative et financière, manager l’information financière et comptable, mobiliser les ressources financières, gérer la dette, la trésorerie, l’administration et les ressources humaines« , « piloter les stratégies de communication, de marketing, gérer les relations publiques, manager la marque », « piloter les stratégies de développement, coordonner, piloter et superviser les projets de la marque« . Date limite de dépôt des dossiers de candidature, le 13 janvier 2018.


>> Lire aussi – SUrbanisation : 80 milliards de FCFA pour changer Ndokoti


Plusieurs projets sont toutefois déjà inscrits dans le portefeuille de la Smid: réhabilitation du marché de New Deido pour un montant de 6 milliards de FCFA, construction du marché de Bonamoussadi à hauteur de  8 milliards de FCFA, édification d’un Centre de conférence international qui coûtera 15 milliards de FCFA ou encore l’aménagement de Ndokoti et Yassa en centres secondaires urbains à raison de 80 et 58 milliards de FCFA respectivement. Des projets officiellement démarrés en octobre 2018. D’après le prestataire de services d’intérêts Edc Investment, arrangeur de l’opération de constitution du capital  de la Smid, son taux de rentabilité interne sur une période de 10 ans est évalué à 17,7%, pour un délai de récupération de 6,5 ans. Les dividendes payés aux actionnaires de la société métropolitaine sont estimés en moyenne à 13,6 milliards de FCFA, soit 13.600 FCFA sur une période de 10 ans.

La Rédaction EcoMatin

Abonnez-vous à notre lettre d'information

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à notre newsletter

Afficher plus

Articles Liés

Close

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité. Merci pour votre compréhension!